Posted in prompts

papa

Je me sens l’âme d un poète  ce soir

et comme tout autre,

il me prend l envie irrésistible d’écrire ,

Mes bouts de doigts fourmillent,

Il faut que je tienne ma plume.

Sur un papier blanc j écris tout d abord des mots dont je ne comprends guère le sens,

Ensuite au fil des phrases, je me rends compte peu a peu de leur signification.

C est peut être un billet d amour ou de reconnaissance,

Toujours est il que ce sont des sentiments couchés sur du papier

Mais envers qui? Je me le demande encore.

Soudainement, je pense a maman,

Ou peut elle être par cette nuit chaude,

Que fait elle?

Pense t elle a moi?

Assurément, l amour d une mère est comme le sable sur la plage, on ne peut le compter, ni le mesurer.

C est décidé, mon billet parlera d elle.

De ma plume majestueuse, je commence le texte que je veux d être un chef d œuvre.

Tout doucement se forment des phrases mais aucune ne parlent d’elle.

Comment est ce possible?

Toutes mes phrases parlent de lui,

De cet homme dont je suis tombée amoureuse dès le premier regard,

Enveloppée dans ses bras,

assez musclé pour me protéger,

tout aussi doux pour que je me sente comme dans un cocon

Le sourire dont il m’a  gratifié était d une telle sincérité,

qu’il restera a jamais gravé dans ma mémoire.

Cet homme je l aime, un peu, beaucoup et surtout je l aimerais pour toujours.

Comment ne pas quand je me rappelle qu’il a toujours été la pour moi,

Quand j ai fais mes premiers pas,

quand j étais triste,

il avait toujours une phrase réconfortante.

Et maintenant il est toujours à mes côtés,

dans le meilleur comme le pire.

Advertisements