Posted in Blogging University, prompts

a billion of seconds

Days are going just like they started

the sun goes up and later down

the moon is so clear tonight

i take a book, try to read

no i should better be doing something else

put on the tv

there’s this comedy i like so much

these people are just so crazy

just like me

if you were here that’s what you would have said

remember the last time we went out?

so funny, i can’t help myself but thinking

we held hands even when eating

so cute they say

and we just smiled

It’s a long time ago now

i just realised i miss you

it took me a billion of seconds

but you are still here in my heart

 

 

Advertisements
Posted in prompts

Looking for you

It’s been a long time since I met you my friend
The circumstances weren’t the best
Papi had just passed away and it was mourning time
We didn’t spend that much time together
How could we, when our heart were filled with bitterness, sadness?
We just lost someone we loved,
Someone who loved us.
Since then I’ve been thinking of you
Wondering when we were going to meet again
I’m so faraway now
What if I was still home?
You know I’m still your sister
The one you took care of when mama was at school
I surely changed, it was unavoidable
I’m neither that 18 month baby nor am I the 17th year old teenager you met
My heart is still the same,
I miss those I love.
This morning particularly I’m searching everywhere
Want to see you, to call you,
Say hello goodbye and hear your voice one more time
Hope you are doing fine

Posted in prompts

Nostalgie

Tout près du Coeur malgré la distance

Je vous aime comme je m’ aime au petit matin,
Je pense a vous a chacun de vos sourires
pendant mes moments de joies, de peines, de solitude.
A nos soirées au villages autour du grand feu,
Grand père  tenant la place du griot
Jouant sur son sanza une musique douce,
racontant une histoire, l’ histoire de nos aïeux.
Je pense a nos journées aux champs,
Se discutant pour un rien et mettant grand mère hors d’elle.
Nous avons parfois défié les ordres et sommes allés dans des endroits interdits,
Nager a contre courant, manger des mangues salés
Tout de suite après avoir bravé l interdiction
De grimper aux arbres et d’ en cueillir.
Le temps passé à jouer sous la pluie.
Les soirs au village dansant du ben skin*,
Sous le son des tambours et du fredonnement des grands parents,
Des encouragements nous incitant a danser à fond.
Ces après midi a attendre grand papa et a lui sauter au cou,
Espérant une quelconque récompense face a notre générosité de Coeur,
nous ayant poussé a enlever les mauvaises herbes autour de la maison.
Je me rappelle de l effervescence autour du repas familial où,
nous racontions nos souffrances endurés pour assurer la réussite du repas.
Le sourire que nous affichions quand dans un élan de bonté,
grand père nous faisait goûter du nou’nkieu** recueilli au petit matin
avant que le soleil n’ ouvre ces yeux sur notre petit village.
Ici tout est vide sans vous,
Ah que vos fou rire me manque
Desormais Il n’y aura plus de désordre, plus de peur .
La tristesse n’a pas pris le dessus,
Mais la mélancolie s’installe peu à peu.
Le souvenir de nos moments  passés dans la grande ville,
Où il n’y a plus de soirée autour d’un grand feu de bois
Mais des heures passées devant la télévision, ou
A jouer a cache cache dans la concession ,
Me hante et oui que j’aimerais vous revoir,
Car quand bien même je vous écoute,
Vous serrer dans mes bras ferai mon bonheur.

* dance traditionnelle dans la religion de l’ouest en particulier dans le ndé
**vin de palme en langue bangwa( Cameroun)

passion, amour plus un brin de folie. xoxo Tornade