Posted in prompts

sister sister

de23638fe9ecfb4abd193a7d67a841b7

if i was an ordinary sister, a real i would give every second advices to my siblings

i would take care of them as if they were my children

unfortunately, i’m sister but not just by name

i took care of my siblings as much as i could

but i still wish i could be there to see them grow up,

to answer all their little questions about school life and maybe love.

but no i’m so far away

alone in another world but by the grace of the Lord,

i found sisters from another mother who encourage to follow the right path,

their advices,

the love and everything they do for me are priceless

i wish i could be present for my sibling the way they are for me

i wish i could be there for at least 5 minutes, to see them face to face and feel the love we have for each.

we may talk on phone but it is not the same

to all my sister i say i love you

70dc669faa6fde4ef6ff071bc58805a1 (1)

Posted in mes lectures

L’alchimiste de Paolo coelho

Download

Est un conte philosophique que je lirais encore et encore si je n’etais pas a la perpétuelle recherche d’autres trésors.  C’est un cours roman de moins de 200 pages qui se lit d’une seule traite, il est si captivant qu’on reste pendu aux mots jusqu’à la dernière page.

Le héros de ce court roman est Santiago, un jeune berger andalou, qui part à la recherche d’un trésor enfoui au pied des Pyramides.
Lorsqu’il rencontre l’Alchimiste dans le désert, celui-ci lui apprend à écouter son cœur, à lire les signes du destin et, par-dessus tout, à aller au bout de son rêve. sur son chemin il va rencontrer des obstacles notamment au tout debut de son voyage a Tanger, il se fait derober tout son argent. ensuite il rencontre un marchand chez lequel il va travailler pendant un bon bout avant de se decider un matin a continuer la poursuite de son reve. il va aussi rencontrer une fille un moine et des brigands.
L’histoire nous convie a réfléchir, à voir la vie sous un autre angle. Nos rêves, que sont ils devenus?  Pourquoi se contenter du peu qu’on a tout en sachant qu’on pourrait avoir/faire mieux?

la légende personnelle est le projet particulier et favorable dont nous sommes tous porteurs et dont l’accomplissement dépend de notre capacité à retrouver nos envies profondes : « Si vous écoutez votre cœur, vous savez précisément ce que vous avez à faire sur terre. Enfant, nous avons tous su. Mais parce que nous avons peur d’être désappointé, peur de ne pas réussir à réaliser notre rêve, nous n’écoutons plus notre cœur. Ceci dit, il est normal de nous éloigner à un moment ou à un autre de notre « Légende Personnelle ». Ce n’est pas grave car, à plusieurs reprises, la vie nous donne la possibilité de recoller à cette trajectoire idéale[1]. »

apres la lecture de ce livre, j’ai essayé de renouer avec mes reves, je ne les avais pas oublié, je les avais jeté aux oubliettes. pendant un bout j’ai continué ce que j’avais commencé jusqu’à ce que le temps me rappelles a l’ordre, je n’avais pas  mieux à faire mais j’avais quelque chose d’aussi important à finir, mes etudes. alors aujourd’hui j’etudie mais de temps à autre, je prends quelques minutes, heures pour faire ce que j’aime.

voici qulques extraits du livre et mes avis:

[…] il y avait dans le monde un langage qui était compris de tous […]. C’était le langage de l’enthousiasme, des choses que l’on fait avec amour, avec passion, en vue d’un résultat que l’on souhaite obtenir ou en quoi l’on croit.

* cette citation je l’aime bien car tout le long de ma petite vie j’ai toujours soutenu le fait que si je faisais quelque chose contre mon gré cela se saurait a cause des resultats et par ailleurs tout ce que j’ai entrepris avec amour, je l’ai toujours reussi.

images (4)
“Une quête commence toujours par la Chance du Débutant. Et s’achève toujours par l’Épreuve du Conquérant.”

“Lorsqu’on voit toujours les mêmes personnes, comme c’était le cas au séminaire, on en vient à considérer qu’elles font partie de notre vie. Et alors, puisqu’elles font partie de notre vie, elles finissent par vouloir transformer notre vie. Et si nous ne sommes pas tels qu’elles souhaiteraient nous voir, les voilà mécontentes. Car tout le monde croit savoir exactement comment nous devrions vivre.
Mais personne ne sait jamais comment il doit lui-même vivre sa propre vie.”

** chacun a le droit de me donner son avis sur ma vie mais personne autre que moi ne decide ce qu’il adviendra. ils veulent vous voir president, medecin, comptable, mais est ce que c’est ca que vous voulez? faites ce qui vous tient a coeur et faites le bien.

“Mon coeur craint de souffrir,dit le jeune homme à l’alchimiste,une nuit qu’ils regardaient le ciel sans lune.-Dis lui que la crainte de souffrir est pire que la souffrance elle-méme.et qu’aucun coeur n’a jamais souffert alors qu’il était à la poursuite de ses réves.”

“Pour arriver jusqu’au trésor, il faudra que tu sois attentif aux signes. Dieu a écrit dans le monde le chemin que chacun de nous doit suivre. Il n’y a a qu’à lire ce qu’il a écrit pour toi. »

“Il y a toujours dans le monde une personne qui en attend une autre, que ce soit en plein désert ou au coeur des grandes villes”

“Qu’est-ce que c’est que ça ? demanda t-il.
-La Pierre Philosophale, et l’Élixir de Longue Vie. […] Qui boit de cet elixir ne sera jamais malade, et un minuscule fragment de cette pierre transforme en or n’importe quel métal.”
Les trois hommes éclatèrent d’un grand rire, et l’Alchimiste rit avec eux. Ils avaient trouvé la réponse très amusante, et ils les laissèrent partir […].
“Êtes-vous fou ? demanda le jeune homme, quand ils furent à une certaine distance. Pourquoi avez-vous répondu ainsi ?
-Pour te montrer une loi du monde, toute simple: quand nous avons de grands trésors sous les yeux, nous ne nous en apercevons jamais. Et sais-tu pourquoi ? Parce que les hommes ne croient pas aux trésors.”

“- pourquoi dois-je écouter mon coeur ?
– parceque tu n’arriveras jamais à le faire taire. Et même si tu feins de ne pas entendre ce qu’il te dit, il sera là, dans ta poitrine, et ne cessera de répéter ce qu’il pense de la vie et du monde.”

et une derniere pour la route 🙂

– Pourquoi devons-nous écouter notre coeur ? […]
– Parce que, là où sera ton coeur, là sera ton trésor.

images (3)

xoxo Tornade

Posted in prompts

Prière d’un petit enfant nègre

Download (4)

Seigneur je suis très fatigué.
Je suis né fatigué.
Et j’ai beaucoup marché depuis le chant du coq
Et le morne est bien haut qui mène à leur école,
Seigneur, je ne veux plus aller à leur école,
Faites, je vous en prie, que je n’y aille plus.
Je veux suivre mon père dans les ravines fraîches
Quand la nuit flotte encore dans le mystère des bois
Où glissent les esprits que l’aube vient chasser.
Je veux aller pieds nus par les rouges sentiers
Que cuisent les flammes de midi,
Je veux dormir ma sieste au pied des lourds manguiers,
Je veux me réveiller
Lorsque là-bas mugit la sirène des blancs
Et que l’Usine
Sur l’océan des cannes
Comme un bateau ancré
Vomit dans la campagne son équipage nègre…
Seigneur, je ne veux plus aller à leur école,
Faites, je vous en prie, que je n’y aille plus.
Ils racontent qu’il faut qu’un petit nègre y aille
Pour qu’il devienne pareil
Aux messieurs de la ville
Aux messieurs comme il faut.
Mais moi je ne veux pas
Devenir, comme ils disent,
Un monsieur de la ville,
Un monsieur comme il faut.
Je préfère flâner le long des sucreries
Où sont les sacs repus
Que gonfle un sucre brun autant que ma peau brune.Je préfère vers l’heure où la lune amoureuse
Parle bas à l’oreille des cocotiers penchés
Ecouter ce que dit dans la nuit
La voix cassée d’un vieux qui raconte en fumant
Les histoires de Zamba et de compère Lapin
Et bien d’autres choses encore
Qui ne sont pas dans les livres.
Les nègres, vous le savez, n’ont que trop travaillé.
Pourquoi faut-il de plus apprendre dans des livres
Qui nous parlent de choses qui ne sont point d’ici?
Et puis elle est vraiment trop triste leur école,
Triste comme
Ces messieurs de la ville,
Ces messieurs comme il faut
Qui ne savent plus danser le soir au clair de lune
Qui ne savent plus marcher sur la chair de leurs pieds
Qui ne savent plus conter les contes aux veillées.
Seigneur, je ne veux plus aller à leur école.

–Guy Tirolien, “Prière d’un petit enfant nègre,” Ensuite (New York: McGraw-Hill, 1993), p.80-1.

Download (5)

Posted in prompts

amitié

Le plus grand mal et la plus grande honte de l’état social est que le crime y fasse des liens plus indissolubles que n’en fait la vertu. Les méchants se lient entre eux plus fortement que les bons et leurs liaisons sont bien plus durables, parce qu’ils ne peuvent les rompre impunément, que la durée de ces liaisons dépend le secret de leurs trames, l’impunité de leurs crimes, et qu’ils ont le plus grand intérêt à se ménager toujours réciproquement. Au lieu que les bons, unis seulement par des affections libres qui peuvent changer sans conséquence, rompent et se séparent sans crainte et sans risques dés qu’ils cessent de se convenir.

Rousseau : Oeuvres complètes, tome 1 de Jean-Jacques Rousseau
[ Jean-Jacques Rousseau ]

Posted in prompts

aahhh le gros dilemme

images

ca va encore encore dans tous les sens aujourd’hui!!

aie ma tê-te,

entre ceux qui te disent fais pas ca et ceux qui te disent de le faire, qui ecouter?

je vais vous dire: votre coeur et votre tete car lui au moins il a vecu tout avec vous et est parfois le meilleur conseiller.

n’oubliez pas non plus votre raison hein, car elle peut vous empecher de commette une gaffe.

enfin les autres aussi n’ont pas ptout le temps tord donc de temps à autre, il serait judicieux de prendre ce qu’ils ont a dire en compe meme si la decision finale vous reviens.

un exemple d’une situation qui necessite reflexion:

moi, celibataire endurcie me retrióuve entrainée dans une avalanche de mecs qui se disent tous interessées par ma belle personne. nulle doute que je sois une belle creature, mais alors comment savoir si ce qu’ils disent est vrai?

Il y a Marc qui vous dit qu’ils adorent vos formes plantures a la nicki minaj.

un Luc qui vous dit qu’il aime vos yeux.

un Stephane qui jure sur la tete de son chien qu’il aime tout sur vous.

vous etes bien flattée sauf que apres un mois il faut prendre une decision, sinon on pourrait tous les perdre. d’un autre coté, vous tenez bien a votre vie de celibataire.

gggggrrrrr le Download

quelle decision prendre? surtout quand vous savez que votre coeur bat pour Stephane mais vous vous entendez mieux avec Marc et vos aimez l’attention que Luc vous porte.

6c90f05fc9e1cb9013db5f604d65e027

PS: c’est encore moi 🙂

Posted in prompts

la gifle qui me fit detester les mathematiques

index3         image

bon je vais commencer par vous dire qu’avant j’aimais les mathematiques, mais ca c’etait a l’ecole primaire et mon maitre un certain Jean paul quelque chose savait en profiter car c’est moi qui corrigeait certaines fois les exercices de mathematiques tandis qu’il allait chercher son casse croute pour ensuite venir nous narguer en classe avec. Sans me vanter j’ajouterais que ce n’etais pas la seule matiere dans laquelle j’etais un as.

l’année qui suivait a cause de certains petits conflits d’interets ma mere m’envoya chez sa grande soeur dans le nord ouest du Cameroun, notre cher pays. il faut rappeller à ce niveau que j’y avais deja fait le ce1 et ce2 et ca ne s’etait pas bien passé. a cette epoque je ne comprenais pas pourquoi on me donnait des patates et des macabos a calculer, ce sont les produits du meme sillon et comme je n’ai pas vraiment d’idée sur comment faire, j’additionnais tranquillement les deux entités et je fermais mon cahier d’exercices. ma tante et son mari qu’on va appeler papa S, m’avait dit un jour qu’on ajoute pas les macabos aux patates car ce n’etait pas la meme chose. mais alors dans l’exercice que mon souvenir me prete il n’y avait pas d’autres alternatives a ma connaissance.

bon revenons a mes années lycées, me voila en 2004 au lbb entendez par la lycée bilingue de bamenda. les pemiers jours sont un peu difficile, je dois me faire des amis moi l’enfant timide de ma mere. ce n’etait pas facile si vous avez le contact de ma mere allez le lui demander, je rentrais souvent a la maison qu’on m’a tapé ou giflé à l’ecole pour me plaindre chez elle. faut comprendre je n’aimais pas la violence et a part me bagarrer avec ma mataire quand j’avais fait une betise et qu’elle voulait me fouetter, ce n’etait pas evident.

quand j’ai commencé à avoir de bonnes notes en classe, je me suis faite remarqué et ensuite j’ai sympathisé avec les filles, pourtant ce n’etait pas mon style, j’aimais trainer avec les mecs. ils etaient plus marrant. comprenez moi je venais de quitter ma bande des 5  joyeux copains où j’etais la seule fille. la reine adulée par ses sujets. chuuuttt il ne faut pas le leur dire.

ma note en mathematique ne s’est vraiment pas amelioré et j’etais en chute libre, malgré cela j’ai passé pour aller en 4e allemande. la vie etait bella. et j’ai evolué jusqu’en troisieme. la mon cauchemar a empiré et a moins que ma memoire ne me joue des tours, ma note generale cumulé en mathematiques n’atteignait pas 10/20, pauvre de moi. heureusement pour moi, les autres matieres etaient un peu differentes. physique et les perspectives cavalieres ce n’etait pas non plus mon fort mais parfois j’avais la tete hors de l’eau.

un soir alors que j’etais attablée, et que j’apprenais tranquilement mes mathematiques, (inutile de vous dire que ca me tabassait) voila papa S qui s’amene:

papa s: alida tu apprends quoi?

moi timidement: mathematiques

papa S: fais voir.

Franchement je ne vis pas la gifle venir mais avant que je puisse faire quoi que ce soit j’avais recu un revers terrible.

images

humm mon coeur se mit a battre la chamade, j’avais deja eu à travailler avec lui et à defaut de taper il grondait. En plus j’avais aussi vu mes freres/cousins passer a la casserole mais a leur tour c’etait amusant. Mon oncle etait un fan de mathematiques, alors puisqu’il ne faisait rien il s’est approprié mon cas et a commencé a m’expliquer. Ca avait l’air de fonctionner theoriquement mais quand il s’agissait de faire un exemple, je tombais les pieds et mains liés. Une autre information sur mon oncle papa S, c’est qu’il n’etait pas patient et copmme ma pauvre tete malgré les explications ne comprenait rien, il se fâcha. Franchement je ne vis pas la gifle venir mais avant que je puisse faire quoi que ce soit j’avais recu un revers terrible. les larmes chaudes se mirent a couler  sur mes joues comme les chutes de la lobé dans oups je ne sais pas, mais vous avez compris. il ne s’arreta pas pour autant, il falait bien que je comprenne et  pour une fois depuis des heures, je trouvais une operation et il fini par me laisser aller dormir. je jurais en allant que coucher que je soufrirais pas pour comprendre une matiere et que j’allais avoir mon diplome sans mathematiques( coefficient 4 “oucchhh la douleur” )

des le lendemain quand j’etais à table et que je le sentais approcher, je changeais de matiere, il avait certainement remarqué car ce fut la derniere fois que je fis mathematiques avec lui. ma note* pour le dernier trimestre fut: j’ai un peu honte de le dire, je vous laisse imaginer. mais malgré cela j’eus mon bepc et j’allais en 2nde.

Pas question de faire C j’avais opté pour la A, les sciences, surtout les mathematiques ce n’etaient pas mon truc. En plus moi j’aimais la lecture et je m’en sortais bien. je revais meme a un moment d’etre reporter sans frontieres.

bon apres la 2nde j’ai remigré vers douala où j’ai fais le lycee de makepe et la j’ai rencontré un professeur qui m’as fait aimer les mathematiques. et ma note a commencer a grimper peu à peu.

aujourd’hui meme si parfois j’ai besoin d’un peu plus de travail, les maths je les aime. et je dois aussi vous dire a titre de defense que j’ai eu un tres bien en mathematiques le semestre dernier. “applaudissement virtuels”

index31 les maths c’est comme l’amour 🙂

*0,25/20 eh surtout ne riez pas hein je suis serieuse c’est meme pire que d’avoir zero parce que la on peut meme vous trouver une excuse ne disant qu vous n’avez pas composé ce qui sous entend que vous auriez fait mieux si vous aviez composé.

un petit defi pour vous j’aimerais savoir ou est passé mon 1$ manquant

1062f4944db9b105f65905fa7de646af

inspired by tchoupi